vendredi 19 décembre 2008

Un monsieur anonyme nous avise la fin de l'accès aux terres de Ste-Rose pour la photographie de harfangs

Un monsieur m'a téléphoné ce matin et m'a presque ordonné de publié sur mon blogue son message. Ce monsieur, qui ne voulait pas me dire son nom, disait représenter les agriculteurs de la région de Ste-Rose. Son message est que tous les agriculteurs de la région Ste-Rose ont affiché ou afficheront bientôt des enseignes indiquant"Passage interdit" le long de leur propriété. Donc les photographes d'Harfang des neiges (Snowy Owl) zélés ne pourront pas accéder à ces terres pour lâcher des souris vivantes et photographier au vol des harfangs. À noter que ces gens (une minorité) qui sentaient le besoin de pourchasser les harfangs sur les propriétés privés sont des photograhes et NON PAS des ornithologues ou miroiseurs. La majorité des ornithologues amateurs respectent la propriété privé et ces affiches ne les affecteront pas car ils continueront à observer et photographier pour le plaisir (pas pour la vente de leurs photos) les harfangs à partir des chemins publics. Même, il y en a des miroiseurs qui se réjouiront car les harfangs seront vus plus souvent sur un poteau électrique près de la route au lieu d'être non accessible au milieu d'un champ entouré de photographes professionels qui les ont attiré là avec des souris vivantes.

C'est triste que ces photographes professionels irresponsables (une minorité) ont irrité nos agriculteurs locaux à un tel point que ceux-ci se sentent obligés de protéger leur vie privé en posant des affiches "No trespassing". Ça donne un mauvais nom aux photographes professionels d'oiseaux qui sont respectueux de la propriété privé et aux miroiseurs (ornithologues amateurs) responsables. On ne peut pas blâmer les agriculteurs pour leurs gestes dans de telles circonstances.

En résumé l'annonce ci-haut n'affectera pas les douzaines de miroiseurs qui visitent la région de Ste-Rose à chaque hiver pour admirer du chemin public un de nos plus beaux hiboux, l'Harfang des neiges. Mais l'annonce ci-haut affectera tous les photographes de l'Harfang des neiges (la majorité des professionels ou élèves de ceux-ci) qui désirent se promener sans permission sur les terres privés de nos agriculteurs de Ste-Rose-de Prescott.

2 commentaires:

Sebastien a dit...

Merci beaucoup Jacques pour avoir contribué a la protection des Harfangs contre le harcelement.
Bravo

Jacques a dit...

Merci pour tes compliments Sebastien!!

Je me demande si les photographes zèlés qui sont exclus de ces propriétés seront de la même avis que toi?

J'espère que nos agriculteurs sauront faire la différence entre les photographes irresponsables (en minorité) et les photographes qui respectent la propriété des autres et les miroiseurs qui admirent les harfangs du chemin public?